Visa – Réseaux sociaux : l’ambassade des USA en Haïti explique

Bientôt, les réseaux sociaux s’ajouteront à la bagatelle d’informations exigées par l’ambassade des États-Unis lors des demandes de visa. LoopHaiti en faisait l’annonce hier mardi.

L’administration Trump s’attend à ce que cette mesure affecte près de 15 millions d’immigrants potentiels, selon un document soumis jeudi par le Département d’État, qui doit être officiellement publié vendredi. Si les candidats à la résidence permanente doivent être touchés, il existe des exemptions pour les visas diplomatiques et officiels, a indiqué le Département d’État.

LoopHaiti a récemment pris contact avec l’ambassade des États-Unis en Haïti pour clarifier cette décision. Ci-après, la réponse légèrement éditée communiquée par l’officier aux affaires publiques de l’ambassade, Jeanne Clark.

« Nous travaillons constamment à trouver des mécanismes pour améliorer nos processus de sélection et pour soutenir les voyages et l’immigration légitime aux États-Unis tout en protégeant les citoyens américains.

Le 30 mars 2018, le Ministère a publié un avis du Registre fédéral proposant une mise à jour des formulaires de demande de visa et la collecte de renseignements supplémentaires auprès de tous les demandeurs de visa d’immigrant et de non-immigrant.

Selon cette proposition, presque tous les demandeurs de visa américains seront invités à fournir des renseignements supplémentaires, y compris leurs identificateurs de médias sociaux, numéros de passeport antérieurs, informations sur les membres de la famille, et une plus longue histoire de voyages, d’emploi et de contacts que sont collectés dans les formulaires de demande de visa actuel. L’information proposée à recueillir reflète les commentaires d’autres organismes fédéraux, conformément au Mémorandum du président de mars 2017 et au décret 13780. »

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *